method-headers-sm-french

Conception

L’enquête IPS s’appuie sur une méthodologie rigoureuse afin de collecter des informations quantitatives robustes sur les services d’éducation et de santé dans un pays.

Les enquêtes IPS sont standardisées afin de permettre la comparaison des données entre les pays ainsi qu’entre les régions d’un même pays. Elle se distingue de toutes les autres enquêtes basées sur des indicateurs dans la mesure où les données seront collectées et analysées tous les deux ans. Traditionnellement, les données et les rapports sur la prestation de services reposent sur des systèmes de gestion éducatifs et sanitaires qui ne font qu’accentuer les pressions exercées sur des systèmes et des personnels déjà surchargés et qui aboutissent souvent à des rapports de qualité irrégulière. Comme IPS est un acteur indépendant, ses conclusions sont cohérentes et d’une grande qualité.

Méthodologie

Indicateurs de prestation de service

Les budgets scolaires n’ont pas suivi le rythme des inscriptions, ce qui se traduit par de ratios élèves/enseignants élevés, des infrastructures physiques surchargées (salles de classe et écoles) et un manque de manuels scolaires, d’équipements et de technologie.

La prestation des services est considérée comme le résultat des ressources essentielles qui comprennent la compétence des prestataires de services et leurs efforts. Les résultats de la prestation de services sont définis par la relation entre les prestataires, c.-à-d. les enseignants, les éducateurs, les soignants, les responsables et les citoyens qu’ils servent.

Le niveau d’instruction plus élevé des étudiants et l’amélioration des soins de santé sont obtenus grâce aux relations et aux comportements des personnes et des ménages.

Sélection des indicateurs de prestation de service

Les indicateurs de prestation de service sont divisés en trois catégories :

  • Compétences et connaissances du prestataire
  • Valeurs de substitution pour l’effort
  • Disponibilité des infrastructures et des ressources essentielles

Les indicateurs sont quantitatifs et ordinaux (pour permettre des comparaisons entre pays et au sein des pays).

Liens avec d’autres enquêtes de recherche

L’initiative des Indicateurs de prestation de service se concentre sur la qualité. Elle a été conçue de manière à se rattacher aux autres études portant sur l’éducation et la santé pour identifier les ressources de l’environnement politique et institutionnel ainsi que les résultats éducatifs ou sanitaires.

Les enquêtes sectorielles suivantes sont liées aux IPS :

  • Éducation : le Consortium d’Afrique australe et orientale pour le pilotage de la qualité de l’éducation (SACMEQ) et le Programme d’analyse des systèmes éducatifs (PASEC). Il s’agit de deux enquêtes standardisées qui s’attachent principalement aux résultats éducatifs. Les IPS se rattachent également à l’initiative Évaluation et analyse comparative des systèmes pour les résultats éducatifs (SABER) de la Banque mondiale, qui porte principalement sur l’environnement politique et institutionnel.
  • Santé : les Évaluations de la disponibilité des services et de leur degré de préparation (SARA) et les Évaluations de la prestation des services (SPA) conduites dans le cadre du projet Measure DHS de l’USAID sont des enquêtes complètes et détaillées auprès des établissements de santé qui évaluent tous les services proposés dans les établissements de santé.

Enquête auprès des établissements

Il n’existe actuellement aucune enquête standardisée auprès des établissements qui soit répétée avec une régularité prévisible. Les IPS ont été conçus pour combler cette carence.

Les informations sont collectées au niveau de l’offre dans l’intention d’éclairer la demande avec des informations sur la redevabilité et des résultats par les consommateurs, c.-à-d. les parents, les analystes politiques des secteurs public et privé et les responsables de l’élaboration des publics, dont les parlementaires et les représentants des autorités.

Plan d’échantillonnage

Le plan d’échantillonnage des Indicateurs de prestation de service est national et ventilé selon l’emplacement (rural/urbain) et le type de prestataire (éducation/santé). IPS pratique le sur-échantillonnage dans certaines zones géographiques afin d’y saisir correctement les données. La taille des échantillons est de 200 à 300 établissements et écoles (ou unités) par secteur, ce qui permet d’aboutir à des estimations suffisamment précises.

Les pilotes en Tanzanie et au Sénégal ont révélé que la précision des estimations des indicateurs dépend du processus de stratification. Mais elle peut aussi dépendre de la manière dont certaines variables sont mesurées (s’il s’agit d’une variable dichotomique ou continue).